danilevski
DANILEVSKY A.

Alexandre Danilevsky, compositeur et intérprète de musique médievale: luth, colichon, rebec, guiterne, cistre; Conception, Direction artistique.

Des études de la musique а l'Ecole de Musique Moussorgski (guitare classique, piano, composition), ensuite au Conservatoire Supérieur de St-Pétersbourg (composition) master - classes de composition avec Chostakovitch et Ustvolskaya; luth et direction d'ensemble de chambre а la Scola Cantorum Basiliensis.

Des 1975 il se produit comme soliste et accompagnateur (guitare classique) а travers la Russie ; il donne des concerts dans toutes les capitales de l'Union Soviètique. S'étant tourné vers la musique ancienne, il est soliste de l'ensemble « Pro Anima » (St - Pétersbourg), et enregistre pour le cinéma et la télévision à Moscou et dans sa ville natale.

 

En France depuis 1990, il donne des récitals de luth et guitare baroque (Metz, Tour, Nancy, Bourges, Luxembourg), et travaille au sein de différents ensembles de musique ancienne. En 1995 il crée l'ensemble Syntagma qui, а ce jour, a donne plus de deux cent concerts, dont l'un des premiers, fait dans la programmation « Luxembourg, Ville Européenne de Culture », a été qualifié par la critique comme « splendide plaidoyer pour la musique ancienne ».

Charge de mission а l'Université de St - Pétersbourg, il fait des recherches sur le répertoire baroque russe, qui ont abouti au programme de concert intéprete а l'Arsenal, Metz, en 97, а Paris, eglise St-Roch, en 98, au Festival « La Route des Orgues », en 99, et enregistrée en CD, 2001.

En France il s'interesse а la création musicale lorraine et prépare de nombreux programmes de musique des trouvиres avec le parrainage de la Fondation d'Entreprise « France - Telecom » (dix concerts depuis 1996).

Encore étudiant de l'Ecole Moussorgski, ses compositions sont crées par l'Orchestre Philharmonique de Leningrad sous la direction de Evgueni Mravinski. Son oeuvre étant jugé politiquement incorrect, il se tourne vers la musique ancienne. Il renoue avec la composition en 1995.

Depuis, ses pièces de musique de chambre (« Lauda » pour soprano et ensemble instrumental ; « Révélation » pour cello solo ; «Antiphones »   pour quatuor de flûtes) ont été créées aux trois éditions du FESTIVAL D'ART SLAVE а Paris. Sur la commande du Conseil Général de la Moselle, il compose, en 2002, « Lamentations de Jeremie », crée au festival « La Route des Orgues » en mai 02.

Un choix de ses pièces a été edité en 1999 par E. M. R. Classics, Paris et sont au répértoire de différents musiciens en France, en Allemagne et aux Etats Unis.

 

CD's :  Iohannes Ciaconia et la Musique de son temps, Mélodia, (avec l'ensemble Pro Anima, Francesco da Milano. Fantaisies et Ricercars, Mélodia, 1990 (luth solo), Musique Baroque Russe, Pierre Vérany, 2002 et les autres.