sov_passeport
Pour les curieux

 

    Afin de  retenir efficacement les paysans et agriculteurs sur les immenses terres des campagnes et ne pas leur donner la moindre chance de partir à la ville, ces kolkhoziens n’avaient pas le droit de posséder un passeport. Ils n’avaient qu’une sorte de carte d’identité de travailleur-agriculteur. Ceci a été introduit pendant toute la période stalinienne de 1932 et même ensuite, jusque dans les années 1970. 

Les passeports de citoyens pour agriculteurs ont été introduits seulement en 1974 (et cela a duré jusqu’en 1981).