ballet_ru
BALLET RUSSE
*Plupart de partitions volumineuses (réduction piano ou orchestre) sont disponibles par téléchargement. Plusieurs titres disponibles pour la musique Russe et Européenne. Nous consulter SVP.

Sélection de meilleures partitions musique Russe et Slave :

!
EMR 1432 BR1

L'Essentiel des Ballets Russes. Collection de danses, études et fragments sur la musique Russe. Volume 1

Ce recueil est indispensable pour la classe du ballet général mais aussi pour les amateurs de ballets Russes. Réduction pour Piano.

EMR 0599 NBP

"LES NUITS BLANCHES DE ST-PETERSBOURG". Ballet par Igor NIKIFOROV

Ballet romantique en 7 Tableaux. Conducteur Piano, 60 pages.

7ème Ballet

Opus 65

1983

 

En 7 Tableaux

 

Reduction pour Piano

 

Ouverture

1). Perspective Alexandre Nevski.

2). Les Fiacres.

3). Fete des Tziganes et Gitans.

4). L’etrange Americaine (Isadora Duncan).

5). Yarmarka (fete populaire).

6). Le Prince Poete ( A. Pouchkine).

7). Rencontres au Palais d’Hiver : Reception et Bal.

 

1). Perspective Alexandre Nevski. Le 1er tableau evoque une nuit blanche de Saint Petersbourg au debut du 20eme siecle. Dans l’ombre de la nuit bleutee nous voyons la perspective Alexandre Nevski En son milieu, fourmille tout un monde joyeux dans un va-et-vient sans fin jusqu’au lever du jour. L’aube annonce la fin d’une nuit tumultueuse a regret…

2). Les Fiacres. A l’aube, la Perspective Alexandre Nevski se reveille, il y a une atmosphere de retour de tout un peuple qui a festoye, heureux de vivre le renouveau du printemps et des beaux jours. Les fiacres sont la, avec les bruits de galops et de clochettes.

3). Fete des Tziganes et Gitans. Au confins de Saint Petersbourg a lieu une rencontre entre la communaute Tzigane et les Gitans, venus d’Espagne. A) Un tzigane qui allume un feu de camp. Peu a peu les Tziganes se reunissent autour du feu. Le chef Tzigane ouvre la danse et les melodies chantees avec une pointe de  nostalgie et  de passion. B) Nous voyons tout d’abord les Tziganes, puis les Gitans avec leur fougue ensoleillee, pleine de couleurs.

4). L’etrange Americaine (Isadora Duncan). Au debut du siecle a Saint Petersbourg, il se produit un evenement hors du commun avec l’arrivee de Isadora Duncan. Son nouveau style de danse surprend la capitale de Pierre le Grand. Son rythme choregraphique sans fin devoile une autre vision de l’art de la danse classique…

5). Yarmarka. Presente une fete populaire « Yarmarka » avec ses maneges, stands de jeux, presentation de clowns, acrobates et curiosites les plus insolites. Ambiance bariolee et chatoyante.

6). Le Prince Poete ( A. Pouchkine). Saint Petersbourg est chantee par Pouchkine, ce Prince Poete. Partout, regne cette atmosphere de poesie toujours tres attachante, celebrant l’amour d’une Terre eternelle.

7). Rencontres au Palais d’Hiver : Reception et  Bal.

Reception : reception avec tous les symboles d’une societe d’elite imperiale dans laquelle on apercoit des ambassadeurs, des militaires en tenue de parade, mais aussi intelligentsia.

Le Bal : debut dans toute sa splendeur, avec l’elegance et le raffinement d’un empire fier de son histoire et de son patrimoine historique.

                                                                                               *Synopsis d’ Igor A. Nikiforov

 

© EMR Classics International, Paris 2005 

EMR07160JLN

"LES AMOURS DE LA JOCONDE ET LEONARDO". Ballet par Igor NIKIFOROV. Clavier.

4eme Ballet en 4 Actes et 11 Tableaux :

Ouverture

 

Acte 1 :

La Joconde et Léonardo.

La jeunesse montante.

Les voyageurs ibèriques.

 

Acte 2 :

Danse tyrolienne.

Les Kabukis et les dragons chinois.

Les touristes Saint-Pétersbourgeois.

 

Acte 3 :

Les touristes americains.

Les hommes automates. (* pour les percussions seulement).

 

Acte 4 :

L’Ange gardien.

Le jour des visiteurs.

Marche universelle. Le Grand Bal au Lauvre : Valse – Finale.

 

 

Opus 71

 

110 Pages

 

© EMR Classics Paris

SKT284

"LA BELLE AU BOIS DORMANT". Ballet. P. I. Tchaikovski. Collection bouquiniste

Version Piano complète D'A. Ziloti, rédaction de A. Dmitriev. Editions "Muzyka", 1967, tirage en GDR, 284 pages, très bon état, couverture en tissu. Sans remarques en crayon ni l'encre. Seul exemplaire est disponible. 

La Belle au bois dormant (en russe prononcer : Spiachtchaia krassavitsa) est un ballet en un prologue, trois actes et cinq tableaux répresente pour la première fois le 15 janvier 1890 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, avec une chorégraphie de Marius Petipa et sur une musique de Piotr Ilitch Tchaikovski (opus 66), inspiré du conte de Charles Perrault et des frères Grimm.

Il existait déjà une version de Jean-Pierre Aumer representée pour la première fois le 27 août 1829 a l'Opéra de Paris, sur une musique de Ferdinand Herold et un livret d'Eugene Scribe. Dans cette version, Marie Taglioni tenait le rôle d'une naiade, tandis que Lise Noblet remplissait celui d'Iseult.

La version de Tchaikovski est un hommage a la France de l'Ancien Regime, dans laquelle Petipa inscrit des mouvements d'ensemble construits avec rigueur, et des pas de solistes brillants qui figurent parmi les morceaux les plus accomplis du répertoire classique. Ce ballet s'imposera d'ailleurs comme son chef-d'oeuvre.

CNORCH2V

"CASSE-NOISETTE". Ballet. P. I. TCHAIKOVSKI. Collection bouquiniste.

Partition orchestrale complète avec les remarques en crayon d'un chef d'orchestre Russe. Format et "demi-grand" alors, L=18cm x H=22cm. La gravure est très bien faite par les allemands, très lisible. Edition "Muzyka", Moscou, 1974. Seul et unique exemplaire a ne pas rater!
676 pages.